Alberto Bramati est professeur associé de Langue et traduction française à l’Università degli Studi de Milan. Traducteur de romans et d’essais, ses recherches linguistiques portent notamment sur les problèmes grammaticaux de la traduction du français vers l’italien. Il travaille depuis quelques années à une grammaire contrastive spécifiquement conçue pour les traducteurs des textes littéraires et des essais en sciences humaines et sociales. Parmi ses publications les plus récentes, on peut signaler : Une grammaire pour les traducteurs du français en italien : méthodologie et premiers résultats (à paraître) ; L’emploi du passif dans la traduction en italien du pronom clitique indéfini on (2018) ; Les dislocations dans deux romans de Laurent Mauvignier. Analyse syntaxique et traduction en italien (2018) ; Les structures contenant c’est. Analyse distributionnelle et traduction en italien (2016). Lors du séminaire organisé par TRADITAL, Alberto Bramati proposera une méthodologie de la traduction articulée en deux phases : d’abord, définir, à partir des acquis de la recherche linguistique, souvent méconnus des traducteurs, les propriétés d’une structure grammaticale de la L1 qui sont pertinentes pour la traduction dans la L2 ; ensuite, vérifier dans un corpus parallèle bilingue comment les traducteurs professionnels ont résolu le problème en question. Bien qu’illustrée à l’aide d’exemples concrets pour la traduction du français vers l’italien, cette méthodologie d’analyse et de résolution des problèmes grammaticaux peut s’appliquer à n’importe quel couple de langues.

Le séminaire aura lieu le 28/03 à 12h15 au Local 201 (campus Hazard)

Bramati_Grammaire pour traducteurs FRA-ITA